Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pour le CAPE, l’école est le lieu privilégié où garantir l’avenir de la démocra- tie et apprendre à « faire société ».

Laïque par définition, l’école doit permettre l’émancipation des qualités hu- maines et la formation de futurs citoyens. En ce sens, elle doit s’attacher à contrer les déterminismes sociaux, et lutter contre le tri social et le fatalisme.

Nous avons à cœur de rénover les pratiques pédagogiques.

L’avenir de notre pays, sa cohésion dépend de la qualité de l’éducation et de notre capacité à rénover les pratiques pédagogiques. Celles-ci doivent favori- ser la mixité sociale, accompagner les plus fragiles et apporter un soin particu- lier aux situations à risques, cela dès la petite enfance.

L’école n’est pas le seul espace d’apprentissage

Les temps de l’enfant et du jeune à et hors de l’école peuvent conjointement participer à leur réussite. Nous souhaitons une continuité éducative ; les pro- jets éducatifs territoriaux offrent la possibilité de mettre en cohérence une pluralité d’interventions complémentaires autour des besoins intellectuels, biologiques, affectifs et psychologiques des jeunes. Ainsi faut-il privilégier le travail en équipe pluridisciplinaire et la coopération avec tous les acteurs de l’éducation. Au travers du projet éducatif territorial c’est la dimension sociale de l’éducation que nous souhaitons retrouver.

  

Nos contributions spécifiques

Accompagner en complémentarité et aux côtés de l’école, des actions cultu- relles, éducatives.

Mobiliser tous les acteurs, et organiser la coéducation pour et avec l’ensem- ble des populations concernées.

Innover, expérimenter. Dans l’action au quotidien, nos associations accompa- gnent la recherche et favorisent l’évolution des pratiques des acteurs.

Briser les logiques « d’entre soi ». Nos associations contribuent à l’ouverture à l’Autre en favorisant le rapport aux œuvres, aux artistes et les pratiques en amateur. L’accès de tous à la culture est un des plus solides remparts contre les forces de négation des valeurs démocratiques.

Développer d’autres pratiques éducatives et pédagogiques qui favorisent

l’implication des jeunes, dans leurs apprentissages. Renforcer une acquisition effective des contenus par les enfants et les jeunes par le développement des démarches de projet.

Contribuer à la formation (initiale et continue) des enseignants et de tous les intervenants. Savoirs, méthodes, pratiques, volontariat… La formation ne peut se faire en vase clos, dans une logique disciplinaire et/ou dogmatique. L’expé- rience au quotidien de nos formateurs et animateurs et celle de nos praticiens

-chercheurs représentent un capital d’expertise que nous mettons au service de l’éducation nationale comme des collectivités.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :